Recherche avancée

Managua > La Coopération luxembourgeoise >

La Coopération luxembourgeoise

La Coopération au développement et l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg

  

Le Luxembourg, un pays très engagé

Depuis 1980, le Luxembourg a fait de la Coopération au développement l’un des piliers de sa politique extérieure. Avec une Aide publique au développement (APD) de 1,02% du revenu national brut (RNB) en 2016, le Luxembourg se situe parmi les économies développées les plus engagées dans ce domaine. Axée sur des partenariats ciblés, la Coopération luxembourgeoise est basée sur les principes clés que sont la fiabilité, l’engagement et la compétence. Son action s’inscrit dans la durée, en suivant les principes de la durabilité et de l’efficacité de l’aide. 

  

7 pays partenaires, 7 pays à projets

Le Luxembourg met en oeuvre des Programmes indicatifs de Coopération (PIC) multi-annuels avec 7 pays partenaires. Depuis le 1er  janvier 2016, ces pays sont:

  • Burkina Faso, Cabo Verde, Mali, Niger et Sénégal
  • Nicaragua
  • Laos

Le Luxembourg soutient également des projets dans 7 pays:

  • El Salvador, Vietnam 
  • Kosovo
  • Afghanistan, Mongolie et Myanmar
  • Territoires Palestiniens Occupés

 

Secteurs prioritaires d’intervention

  • Formation professionnelle
  • Santé
  • Développement rural

 

Thèmes transversaux

  • Genre
  • Environnement et Climat
  • Gouvernance

   

La mise en œuvre sur le terrain

La mise en œuvre sur le terrain se fait à travers différents canaux:

  • Bilatéral: principalement par l’Agence Lux-Developement
  • Multilatéral: par des agences des Nations Unies ou l’Union européenne
  • Société civile: par le cofinancement direct des activités d’une centaine d’organisations non gouvernementales de développement luxembourgeoises agréées auprès du Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Secteur privé: à travers des Partenariats publics-privés

  

Aide humanitaire dans les situations de crise

L’action humanitaire est un volet spécifique de la coopération luxembourgeoise et se conçoit dans le respect des principes humanitaires internationaux et du droit international humanitaire. Elle répond à des situations d’urgence en cas de crise majeure, ainsi que pendant la période de reconstruction et en prévention de nouvelles crises. Depuis 2012, le gouvernement met à disposition de la communauté internationale, une plateforme de communication satellitaire emergency.lu ,  élaborée conjointement avec des entreprises luxembourgeoises. Le dispositif doit notamment permettre de faire face aux besoins de télécommunication à très brève échéance, dès les premières heures après une catastrophe humanitaire.

 

 

 

Pour en savoir plus :