Recherche avancée

Nicaragua > La coopération au Nicaragua > Le projet NIC/026: «Renforcement institutionnel de l'ense... >

Le projet NIC/026: «Renforcement institutionnel de l'enseignement technique & de la formation professionnelle en hôtellerie, tourisme & industrie»

Le projet NIC/026 : « Renforcement  institutionnel de l'enseignement  technique et de la formation professionnelle en hôtellerie, tourisme et industrie » (13,2 millions d’euros) donne continuité aux projets de la Coopération luxembourgeoise dans le domaine de la formation professionnelle exécutés dans le cadre des PIC précédents (NIC/018 et NIC/023). Il se concentre sur deux des secteurs économiques les plus porteurs au Nicaragua : l’hôtellerie/tourisme et l’industrie. L’objectif global du projet est de contribuer à améliorer l’employabilité des bénéficiaires des services de l’Institut National d’Education Technique (INATEC) à travers le développement des capacités et le renforcement des Centres de formation professionnelle en hôtellerie/tourisme et en industrie. Les objectifs spécifiques et les résultats attendus se basent sur la logique suivante : i) travailler  de manière intégrale avec un nombre restreint de centres de formation et les convertir en « centres de référence », ii) appuyer la mise en œuvre des systèmes de gestion de la qualité à l'INATEC central et dans 14 centres, iii) renforcer les capacités d'un certain nombre de départements de l’INATEC central concernés par le projet et ses résultats et iv) améliorer les relations de l’enseignement technique et de la formation professionnelle avec le monde de l’entreprise et restaurer l’image de cet enseignement auprès de la société nicaraguayenne. Le projet comporte également un volet d’infrastructure important, à savoir la rénovation/construction de l’Ecole-Hôtel « Casa Luxemburgo », qui fera partie de l’Ecole Nationale d’Hôtellerie (construite et opérationnalisée elle aussi dans le cadre de deux anciens projets de la Coopération luxembourgeoise). Les travaux de l’hôtel-école ont commencé en septembre 2015 et devraient se terminer en 2017. Une prolongation du projet et une augmentation du budget sont prévues.